Porsche 911 2,4T/E de 1973 - Réservée pour Julien

Livrée neuve aux USA le 27 Juillet 1972, notre 911 a été une dès premières Targa millésime 1973, encore en MFI mais sans la trappe à huile. Elle est sortie d’usine dans un joli Signal Orange, avec un intérieur Leatherette/Tissus Beige, avec son moteur actuel (Matching numbers), en boite 5 et avec les options suivantes = Barre stabilisatrice 18mm à l’avant, Equipement confort, Roues Fuchs 15 ‘ & phares additionnels (dans les grilles avant, retirés depuis). 

 

Elle a eu deux propriétaires, dont le dernier de 1988 qui nous l’a vendu en 2017. Lorsque le second propriétaire l’a acheté, la voiture avait reçu une peinture complète en Rouge, une refection de la boite et du moteur à 140000 Miles.  La voiture fut initialement utilisée assez régulièrement comme voiture plaisir par son propriétaire de 1988 à 2004, sur un total de 36000 Miles (près de 60000 kms) avec un entretien annuel et rigoureux, dont nous avons toutes les factures et le détail, sans que l’auto n’ait eu besoin de travaux lourds. Ensuite, de 2004 à 2017, c’est sa femme qui a utilisé la voiture suite à leur déménagement, de manière régulièrement mais très faible : 2x 5 Miles par semaines et deux très grand trajets de 60 Miles durant chaque été. La voiture n’a donc fait que 3500 Miles en 13 ans (à peine 5000 kms) mais à néanmoins été entretenue correctement. 

 

 

La mise sur le pont confirme une caisse très saine, jamais ressoudée, avec des soubassements n’ayant jamais été ressoudés ou blasonnés,  et dont l’examen ne permets pas de déceler une trace d’un éventuelle accident majeur. Nous n’avons repéré aucune zone de corrosion ou de mastic dans les soubassements. 

 

Lorsque l’ancien propriétaire a acheté l’auto en 1988, elle avait été repeinte en rouge « Guard Red » par son ancien propriétaire. En 1997, la porte du garage s’est rabaissée sur le capot, créant une belle rayure et un petit enfoncement. La peinture neuve du capot détonnant un peu avec le reste de l’auto, son propriétaire décida de faire repeindre l’auto, toujours en rouge. La peinture a donc 20 ans, reste très présentable sans défauts majeurs, mais à vécu 20 ans …

 

Il semblerait que l’intérieur n’ait jamais été refait. Il présente une belle patine, et mérite d’être conservé tel quel. Le toit targa a été refait en 1998 et présente bien. 

 

Le moteur est bien celui d’origine, certificat Porsche à l’appuie. Lors de sa refection en 1987, à 140000 Miles (225 000 kms) une cylindrée neuve a été montée. L’étanchéité ayant donc 30 ans, un suintement caractéristique et logique est visible, sans qu’il ne nécessite une nouvelle étanchéité. 

Le moteur ne fume pas, ne présente aucun bruit suspect et n’a pas de signe annonciateur d’une usure avancée, ce qui semble logique car il n’a roulé que 60000 kms depuis sa refection. 

   

 

Lors de son arrivée dans nos locaux, l’auto a démarré sans encombre et a très bien roulé, par acquis de conscience, nous avons refait l’allumage ainsi qu’une vidage et le filtre. Afin d’améliorer un peu sa tenue de route, nous avons également remplacé les silents blocs de barre stabilisatrice et les amortisseurs de 1991 qui semblaient peu fatigués mais commençaient à fuir. 

Nous avons ensuite remis l’auto en conformité EU : remplacement des butoirs caoutchouc par des chromés, glaces de clignotants & feux européens plus esthétique.

 

Nous affectionnons particulièrement les 2,4T US. Ce targa est le 8ème 2,4T que nous vendons cette année. L’injection et les 140cv sont un réel plus par rapport aux autres T. Nous privilégions toujours une auto saine et dont les soubassements n’ont pas fait l’objet de travaux majeurs, rarement bien réalisés. Une fois n’est pas coutume, il nous semble que la côte LVA de 110keur pour une 2,4T corresponds plus sur le marché à une auto pouvant justifier d’une restauration sérieuse récente que d’un simple bel exemplaire. Nous avons donc ajustés le prix de l’auto afin de laisser la place au futur propriétaire de remettre l’auto dans sa teinte d’origine ou de rouler tel quel dans la 2,4T/E Targa matching sans frais à prévoir la moins chère d’Europe. 

Pour les lecteurs indécis, sachez que le dernier Targa 2,4T/E en vente chez nous s’est vendu dans la semaine de parution des annonces. Pour nos clients exigeants, nous proposerons en Mars un 2,4 T/E de la même année, mais en CIS, matching, avec une belle peinture récente, une sellerie neuve et un moteur révisé pour 85k€. 

(C) MDRH - Crédit graphisme: Idgraph

 

"Fall seven times, stand up eight". Proverbe Japonais